« Toutes les cuisines du monde doivent jouir d’une même dignité. Il est nécessaire de réhabiliter et de faire connaître les produits d’un territoire ainsi que les manières de les cuisiner : ces savoirs courent le risque de disparaître avec la biodiversité alimentaire qui les a inspirés ; ces produits supplantés par l’industrie alimentaire, par une agriculture intensive, esclave de la chimie et conditionnée par le marché mondial. Je parle d’une gastronomie libérée. »

Carlo Petrini

« Toutes les cuisines du monde doivent jouir d’une même dignité. Il est nécessaire de réhabiliter et de faire connaître les produits d’un territoire ainsi que les manières de les cuisiner : ces savoirs courent le risque de disparaître avec la biodiversité alimentaire qui les a inspirés ; ces produits supplantés par l’industrie alimentaire, par une agriculture intensive, esclave de la chimie et conditionnée par le marché mondial. Je parle d’une gastronomie libérée. »

Carlo Petrini

Actus

Morgan Large journaliste en Bretagne menacée

Communiqué du 2 avril 2021

Communiqué de l’Alliance Slow Food des Cuisiniers Les Artisans-Cuisinier·e·s très inquiets de la dégradation des conditions du vivre ensemble en Bretagne En décembre 2020, l’Alliance des Cuisinier·e·s avait apporté son soutien à la journaliste Morgan Large et à sa radio, Radio Kreiz Breizh, à la suite d’intimidations dont ils avaient été victimes. Ces intimidations étaient...
Lire l'article
L'Alliance des cuisiniers Slow Food vous souhaite une bonne année

Belle, sociale et douce nouvelle année !

Nous vous souhaitons une année aux sourires démasqués, que les non essentiels nous fassent, danser, rire, chanter, pleurer, applaudir. Que les fêtes, festivals et concerts, restaurants et bars résonnent de nouveaux, que 2021 nous rende notre liberté, essentielle à notre humanité…
Lire l'article
Soutien à la radio Kreiz Breizh

Communiqué du 16 décembre 2020

Communiqué de l’Alliance Slow Food des Cuisiniers Les Artisans-Cuisiniers soutiennent la radio locale bretonne RKB, ses journalistes et ses animateurs Le 2 décembre dernier, les portes de Radio Kreiz Breizh (une radio locale en centre Bretagne) ont été dégradées. Dans le même temps, une journaliste de la radio, Morgan Large, était victime d’intimidations à son...
Lire l'article

Qui sommes nous ?

L’Alliance est une communauté de cuisinier·e·s créee en février 2016 en lien avec le mouvement international Slow Food. L’association défend plusieurs positions essentielles qui en font un Manifeste pour une alimentation bonne, propre et juste pour tous.

Les valeurs artisanales de la cuisine comme préalable incontournable pour lutter contre l’industrialisation alimentaire

Une cuisine du vivant pour militer contre la privatisation de notre alimentation par des brevets

Une alliance de cuisinier·e·s, qui est le métier que nous défendons par contraste avec le «chef», une fonction et un statut en entreprise, médiatiquement éloigné du quotidien des cuisiniers

Une cuisine émancipatrice, en luttant contre toute forme de violence et d’abus, en rendant notre métier compatible avec une vie sociale et familiale grâce à une rémunération digne du travail

Une cuisine pour tous, parce que la gastronomie ne peut pas avoir de barrières sociales

La reconquête culturelle, socle pour comprendre notre alimentation, retisser des liens entre la nature, la culture et les hommes, seuls remparts contre la grande distribution et l’industrie agro-alimentaire

• Une formation rénovée en cuisine pour des cuisiniers de demain émancipés des carcans et capables de tenir compte du monde qui les entoure

• Le cuisinier acteur de la biodiversité et des territoires, car nous devons participer à la coévolution nécessaire entre un territoire, des hommes et des espèces animales ou végétales, par les semences, les types de pêche, l’élevage paysan, les cépages endémiques

Une cuisine en lien avec le monde qui l’entoure, car c’est un métier qui ne peut ignorer l’état de la planète ni les conséquences sociales, migratoires et politiques, en lien avec un paradigme économique dominant que nous refusons

• Participer à la recherche et à l’élaboration de savoirs, car les évolutions nécessaires à la cuisine passent par des interactions permanentes entre pratique et science pour nous

nourrir les uns les autres, sans liens de subordination ni condescendance d’un savoir sur l’autre

Cuisine en évolution et d’expression plurielle, la richesse de notre époque est d’être au cœur de changements profonds. Les recettes pour réaliser cette transition sont à puiser dans le sens de l’acte de nourrir grâce à de nouvelles formes de restaurants capables de redonner de l’humanité à ces moments essentiels : cuisiner et nourrir.

Nos actions :

La mise en œuvre de cet esprit de l’Alliance se traduit aujourd’hui par plusieurs projets en France portés par des adhérents. Ces projets sont tous liés à notre volonté de ré-inventer notre métier dans toutes les dimensions évoquées par le manifeste. Ces lieux servent d’exemples, qui redonnent au réseau des enseignements sous forme d’informations, de formations, de partage de connaissances sur les alternatives possibles.

L’autre grand sujet de l’Alliance est sa participation à la création de l’Université des Sciences et des Pratiques Gastronomiques. Cet outil de formation à la cuisine verra le jour en 2021 avec une ouverture progressive des formations à partir de l’hiver 2019-2020.

Les adhérents

Cliquez sur la bulle pour en savoir plus sur les restaurateurs engagés avec la philosophie de l’Alliance. La liste complète des adhérent(e)s ici

Bon, Propre et Juste