Communiqué du 15 juin 2020

Communiqué de l’Alliance Slow Food des Cuisiniers et Minga

Les territoires et leurs habitants ne sont pas un concept marketing pour financiers prédateurs

En jouant sur les termes circuit court, commerce équitable, agriculture biologique et souveraineté paysanne, la marque de Glace « La mémère », portée par Arnaud Montebourg, ne propose rien
d’autre qu’une version modernisée des procédés classiques d’intégration industrielle de notre agriculture. Le concept transforme un besoin légitime de diversification issu des luttes paysannes en
niche de marché.

Cette initiative, proposée à grand renfort de relation publique, de publi-reportage, de marketing et d’offensive commerciale, est une énième forme de mise sous dépendance des éleveurs par une
« start’up » qui garde la maîtrise des circuits commerciaux, des prix, de la recette et de l’équipement, dans une démarche standardisée.

Elle s’affranchit des réalités des territoires et des initiatives qui s’y déploient déjà depuis longtemps : Ce procédé qui se veut novateur, en s’affichant comme la « première glace paysanne en circuit
ultra court », s’accapare ce qui est déjà initié sur le terrain par des éleveurs, qui, eux, ont l’ambition que la glace reste un produit de qualité artisanale.

Cette entreprise utilise les recettes du passé propres au modèle de l’agro-business avec le cynisme des outils et des discours modernes. Fort heureusement, ces éléments de langage ne nous leurrent pas. L’attitude condescendante vis-à-vis de ceux qui font vivre les territoires nous alerte : elle traduit le mépris inacceptable avec lequel sont traités les éleveurs et les métiers de bouche.

Les cuisiniers, les restaurateurs, les artisans, les maraîchers et les éleveurs des territoires, appartenant à des organisations professionnelles, partout dans monde, n’ont pas attendu un
quelconque homme providentiel pour s’engager. Les circuits courts et le commerce équitable proviennent d’histoires de luttes menées pour retrouver une souveraineté alimentaire, à partir des
territoires, contre tous ceux qui font de l’alimentation une marchandise et de l’engagement politique un argument marketing.

Nous appelons les élus locaux à ne pas être aveuglés par ce genre de réponse qui confond solidarité
et condescendance de classe.

La richesse d’un territoire vient d’abord et avant tout de ses habitants.

Nos luttes, nos initiatives et nos territoires ont besoin d’investissements valorisants et encourageants, pas d’investisseurs prédateurs. Pour des investisseurs près à co-investir avec les
acteurs locaux, nous sommes prêts.

Le CA de l’Alliance des cuisiniers.
alliance-des-cuisiniers.fr

Contact Minga : minga@minga.net minga.net

En Relation

Commentaires

Notre page facebook

Offres d’emploi

Vous recherchez un emploi dans la cuisine, consultez sur cette page toute les offres des cuisiniers de l’alliance et impliquez vous aussi dans la philosophie slow food

Offres d’emploi